XERFI CANAL
ÉCONOMIE
STRATÉGIE & MANAGEMENT
XERFI BUSINESS

Lire "Homo Deus" : la conscience humaine défiée par les data

Ghislain-Deslandes-Ghislain-Deslandes-Lire-Homo-Deus-la-conscience-humaine-defiee-par-les-data
3745401Ghislain Deslandes
00/00/200004:17

Nous savons depuis plus d’un siècle que, sur le plan physique tout au moins, la machine a supplanté l’homme. Il faut s’en féliciter bien entendu : dans les travaux publics ou le transport de marchandises par exemple cela constitue une avancée considérable pour l’humanité toute entière. Mais pour Yuval Noah Harrari, cet universitaire israëlien dont le premier livre important, Homo Sapiens, a eu un retentissement planétaire, ce dont il est question aujourd’hui est le dépassement de l’homme sur un plan cognitif. Et là, les conséquences pourraient être très profondes.


Comme nous l’annonce une étude des chercheurs d’Oxford Frey et Osborne, 99% des agents d’assurance et des télémarketeurs auront perdu leur job en 2033, 98% des arbitres sportifs, 97% des caissières et 91% des guides touristiques. La difficulté qui nous attendra alors au tournant des années 30 sera de créer des métiers qui ne soient pas immédiatement remplacés par l’intelligence artificielle. Et pour Harari cela ne s’annonce pas comme une simple partie de plaisir.


Dans ce second ouvrage, tout aussi fracassant que le premier, Yuval Noah Harari entreprend de nous montrer l’inévitable transformation d’Homo Sapiens en Homo Deus comme on upgrade une nouvelle version d’un logiciel. Il avance de nombreuses raisons pour rendre cette évolution inéluctable. En voici deux.


D’abord, la recherche médicale progresse et a vocation à trouver des solutions pour les problèmes de santé, mais dans le même temps permet d’accroître les capacités humaines. Les médicaments qui soignent la déficience de mémoire des personnes âgées peuvent tout aussi bien propulser les capacités mémorielles des plus jeunes. C’est le syndrome du Viagra en quelque sorte : conçu par les laboratoires Pfizer pour aider les hommes souffrant de « dysfonctionnement érectile », selon l’expression consacrée, il est rapidement devenu un procédé, paraît-il formidable, pour augmenter les performances sexuelles.


Deuxième élément, l’intelligence artificielle progresse plus que nous l’imaginons. Une récente étude réalisée auprès de 86.220 volontaires utilisateurs de Facebook, montre que si vous avez « liké » plus de 300 fois, l’algorithme peut prédire vos opinions et vos désirs mieux que ne pourraient le faire vos proches. Lorsque nous offrons nos données aux grandes sociétés américaines pour des services de messagerie et de vidéos comiques de chiens et chats, nous ressemblons, ainsi que l’indique l’auteur dans une image hélas très juste, à ces indigènes auxquels les conquistadors européens donnaient quelques perles colorées en échange d’îles entières et de territoires grands comme des pays.


Non, le dataïsme n’est pas un humanisme. La mutation de l’Homo Sapiens en Homo Deus ne se fera pas sans quelques menus dégâts. Ainsi est-il difficile de prévoir ce qu’il en sera des managers dans quelques années. Seront-ils bientôt ubérisés à leur tour ? On se demande bien à quoi peut servir un manager puisque l’algorithme développé par cette société californienne supervise les chauffeurs automatiquement.


Notons, dans un exemple saisissant proposé par notre essayiste, que depuis trois ans, une société hongkongaise a procédé à la nomination de Vital à son conseil d’administration, un algorithme qui comme les autres membres donne son avis sur les possibles investissements de cette société de venture capital, et ce à partir de la compilation de montagnes de données qu’aucun autre des membres n’a les capacités d’analyser rigoureusement. L’auteur s’en amuse : on peut imaginer dans le futur que cet algorithme devienne un excellent investisseur, fasse fortune, acquiert un parc immobilier qu’il pourra ensuite vous louer. Et si vous ne payez pas, alors il est probable que l’algorithme embauchera un avocat pour vous affronter au tribunal. Vous aurez ainsi des algorithmes très riches qui posséderont l’essentiel de la planète, aux côtés d’autres entités non-humaines comme les Etats et les sociétés commerciales, et des managers très pauvres.


Cet ouvrage, dont le succès mondial n’est pas usurpé, pose en réalité toute une série de questions auxquelles notre génération devra répondre. Car pour la première fois dans l’Histoire, intelligence et conscience seront définitivement séparées. Quelle importance réserverons-nous alors à la conscience face à l’intelligence des machines ? Et quelle intelligence proprement humaine opposerons-nous à l’IA ? Ce sera bientôt à nous d’en décider.


Mots clés : Economie numérique, Idées & débats, Data, IA, intelligence artificielle

Imprimer
Homo Deus: A Brief History of Tomorrow

Homo Deus: A Brief History of Tomorrow

Auteur : Yuval Noah Harari
Date de parution : 23/03/2017
Éditeur : Vintage
COMMANDER

Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié

Les dernières émissions de Ghislain Deslandes

Les dernières émissions

Toutes les dernières émissions Stratégie & Management
Xerfi Canal autres chaînes

Abonnez-vous à la newsletter

Xerfi Canal

OK

Les nouvelles émissions Xerfi Canal

Toutes les dernières émissions Xerfi Canal

Les incontournables

Twitter

Mots-clés

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte XerfiCanal.
Email :
S'identifier
Merci.
Votre vidéo est transférée dans votre vidéothèque


Retour
Mon Xerfi Canal
x

S'abonner à la newsletter quotidienne Xerfi Canal

Recevez toutes les nouvelles émissions
économie, stratégie et entreprise de la chaîne

S'abonner Ne plus me solliciter

LES INTERVENANTS

Philippe Moati Pour consommer « made in » France : une stratégie des effets utiles
Jean-Noël Kapferer Luxe : les Millennials rebattent toutes les cartes !
Aurélien Acquier Economie collaborative : les coûts cachés sur l'environnement
Olivier Passet Quelle est la politique d'investissement du gouvernement ?
Patrick Storhaye Rétablir le plaisir en entreprise

LES EMISSIONS

Le marché de la médecine et de la chirurgie esthétique Jérémy Robiolle
Lobbying et stratégies politiques des entreprises Madina Rival
Nul n'est économiste s'il est protectionniste ! Jean-Marc Daniel
Le défi de l’e-publicité et du brand content Alexia Dassi
Loi Duflot : dommages collatéraux et intérêts politiques Jean-Michel Quatrepoint

LIVRES / RAPPORTS / ETUDES

Si on faisait confiance aux entrepreneurs : Les entreprises françaises et la mondialisation
La fin de la dictature des marchés
Droite contre Gauche ?
Menaces mortelles sur l'entreprise française
Une vie d'influence