XERFI CANAL
ÉCONOMIE
STRATÉGIE & MANAGEMENT
XERFI BUSINESS

Etre dans une cage dorée : frustrations et souffrances

Isabelle-Barth-Isabelle-Barth-Etre-dans-une-cage-doree-frustrations-et-souffrances
3746172Isabelle Barth
11/07/201803:52

Quand on cherche le mot travail dans les bases de données, le mot qui lui est le plus fréquemment associé n’est pas épanouissement, mais bien « souffrance ». Il est vrai que lorsqu’on est amené à conduire des diagnostics dans les entreprises ou les organisations, les plaintes sont nombreuses.

 
Elles expriment le « ressenti » des personnes et il faut les prendre en compte, car l’enjeu du bien-être au travail est réel. Il est ainsi largement démontré que la satisfaction au travail est le levier d’une performance durable. Ce bien-être au travail est aussi une exigence forte de la responsabilité sociétale des entreprises. Il est maintenant difficile d’envisager les choses autrement, même si on trouve encore de nombreux endroits où les conditions de travail sont réellement inacceptables.

 
Ce qui est étonnant, c’est que l’intensité de cette souffrance au travail, n’est pas systématiquement liée à un environnement managérial ou physique dégradés. On retrouve cette expression dans des entreprises où, au contraire, tout a été mis en œuvre pour que les collaborateurs bénéficient des meilleures conditions. C’est d’ailleurs maintenant un levier largement activé pour développer son attractivité vis-à-vis des talents que l’on veut recruter et bien sûr retenir.

 

Le prisonnier décide de rester enfermé

 
On peut même faire le constat que la souffrance des personnes est d’autant plus fortement ancrée que leur environnement est positif. C’est ce qu’on appelle le syndrome de la « cage dorée » ou de la « prison dorée ».

 
Qu’est-ce qu’une cage dorée ? C’est accepter de vivre dans un confort matériel au détriment de sa liberté. La personne qui quitte sa prison dorée perd les avantages dont elle dispose.

 
Le paradoxe est donc que c’est bien le prisonnier qui décide de rester enfermé, ce qui explique l’intensité de sa souffrance puisqu’il ne peut l’attribuer qu’à lui-même. Il ou elle est donc responsable de son malheur.

 
On retrouve ce dilemme dans bon nombre de fables d’inspiration diverses : la perruche en cage vs l’aigle qui parcourt le ciel dans les légendes chinoises, ou bien sûr le chien et le loup dans la célèbre fable de La Fontaine du même nom. Rappelons-nous, un chien bien gras et un loup affamé cheminent. Le chien propose au loup de le rejoindre en lui faisant miroiter de la nourriture en abondance et des caresses du maître. Le loup est conquis, quand il voit le cou pelé du chien, qui lui explique que c’est à cause du collier qui l’attache.

 
« Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ?  Pas toujours, mais qu'importe ?
Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. »

 
La sécurité de l’emploi, un bon salaire, des avantages acquis … maintiennent prisonnier malgré une insatisfaction qui monte. Paradoxalement, un environnement protecteur et généreux peut donc être un facteur aggravant du ressenti de mal-être au travail. Par rebond, cette cage dorée est donc aussi destructrice de performance pour l’entreprise.

 
La solution est complexe, car il ne s’agit pas de rendre les personnes malheureuses pour les amener à partir ! Il faut donc aider à cultiver la prise de risque. Que les collaborateurs privilégient leurs envies plutôt que leur confort, pour ne vivre dans l’insatisfaction et la frustration. Au final, tout le monde est gagnant à casser les barreaux de la cage dorée !


Mots clés : Management, Management, Travail , bien-être au travail, souffrance, Cage dorée

Imprimer

Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié

Les dernières émissions d'Isabelle Barth

Les dernières émissions

Toutes les dernières émissions Stratégie & Management
Xerfi Canal autres chaînes

Abonnez-vous à la newsletter

Xerfi Canal

OK

Les nouvelles émissions Xerfi Canal

Toutes les dernières émissions Xerfi Canal

Les incontournables

Twitter

Mots-clés

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte XerfiCanal.
Email :
S'identifier
Merci.
Votre vidéo est transférée dans votre vidéothèque


Retour
Mon Xerfi Canal

LES INTERVENANTS

Martin Richer Pacte de responsabilité et évolution des salaires
Aurélien Duthoit Les stratégies cross et omni-canal dans la distribution
Pierre Rondeau Les Jeux olympiques à Paris : les enjeux économiques
Alexandre Mirlicourtois Le « cash-crunch » des entreprises
Alexandre Boulègue Les mutuelles du code de la mutualité

LES EMISSIONS

Un souffle de reprise sur les PME Serge Masliah
Budget 2015 : l'infernal dilemme du gouvernement Olivier Passet
La loi travail, c'est la défiance envers les salariés Christian Chavagneux
Le travail, le manager et la fonction paternelle (Le Désir de travail 4/4) Roland Guinchard
L’euro flambe : les forts sont plus forts, les faibles plus faibles Alexandre Mirlicourtois

LIVRES / RAPPORTS / ETUDES

Les centres d'affaires et de coworking
Les performances de la franchise dans la mode
En bande organisée
Economie de l'euro
La distribution de produits pharmaceutiques